Orientation, mode de perception, mode de décision et priorité de fonctionnement, selon C.G. Jung

Chacun de ces indicateurs prend deux valeurs qui s’opposent. A chaque fois, fondamentalement, nous ne sommes pas l’un ou l’autre de ces extrêmes. Il faut plus le voir comme une tendance qui s’impose majoritairement au fil de la journée.

Orientation (In/Ex)

L’extraverti puisse son énergie et s’exprime dans le monde extérieur, l’introverti puisse son énergie et l’exprime dans son monde intérieur. S’il y a donc souvent corrélation entre ces facteurs et les notions d’aisance relationnelle ou de timidité, il ne s’agit pas pour autant de la même notion. On pourra en effet parfois rencontrer des extravertis discrets et des introvertis bavards. La véritable question est bien ici celle de l’orientation : vers le monde extérieur pour l’extraverti, vers le monde intérieur pour l’introverti.

« Qui pense, sent, agit, bref, qui vit en accord immédiat avec les conditions objectives et leurs exigences, en bonne comme en mauvaise part, est un extraverti […] sa conscience tout entière regarde vers l’extérieur parce que c’est toujours là que vient la détermination importante décisive. Non seulement les personnes, mais aussi les choses le captivent. Aussi agit-il sous l’influence des personnes et des choses … »

CG Jung

Ainsi l’introverti a-t-il besoin de penser à un problème avant d’en énoncer la solution quand l’extraverti aura tendance à réfléchir à voix haute et à faire participer son entourage à son élaboration. L’extraverti cherchera à ce qu’il y ait de l’échange et sera facilement bavard là où l’introverti se montrera souvent plus calme et plus réservé. L’extraverti appréciera plus que l’introverti la rencontre de nouvelles personnes inconnues. L’introverti écoutera quand l’extraverti prendra facilement la parole. L’extraverti à besoin de manifester qu’il existe à l’extérieur de lui-même, l’introverti se sent exister dans le contact avec lui-même.

« Chez lui, il se glisse entre la perception de l’objet et sa propre action une opinion personnelle qui empêche l’action de prendre un caractère correspondant à la donnée objective. La réaction habituelle de l’introverti est une réaction d’arrêt, de critique, de retour de soi-même. »

CG Jung

Mode de Perception (S/N)

Cet indicateur nous parle de la manière dont le monde est perçu.

Si un individu donne la priorité à la Sensation (S), il appréciera les choses concrètes et s’intéressera plus aux faits précis, mesurables et vérifiables.
Pour lui les détails sont importants. Il voit d’abord les arbres et intègre ensuite qu’ils forment une forêt.

Si un individu donne la priorité à l’iNtuition (N), il s’interessera aux possibilités et aux potentialités. L’émergence, la nouveauté, voila ce qu’il cherche à voir.
Il voit une forêt pour prendre ensuite conscience qu’elle se compose d’arbres.

Mode de Décision (T/F)

Cet indicateur nous parle de la manière dont les décisions sont prises.

Si un individu donne la priorité à la Pensée (T, Thinking), il prendra ses décisions sur la base du raisonnement logique. Il se décide en fonction de ce qui lui semble logique et objectif. Il s’agit pour lui de distinguer ce qui est vrai de ce qui est faux.
Son attitude face aux questions qui lui sont posées sera en général plutôt détachée, dans la tentative d’analyse impartiale.

Si un individu donne la priorité au  Sentiment (F, Feeling), il prendra ses décisions sur la base de ses ressentis. Il se décide sur la base de valeurs personnelles et subjectives. Il s’agit pour lui de distinguer ce qui est bien de ce qui est mal.
Il ressentira ce que représente une décision à prendre pour les protagonistes impliqués, se mettra à leur place, pour aboutir à une décision qu’il sent vibrer à l’intérieur de lui.

Priorité de fonctionnement (J/P)

Cet indicateur indique ce qui de la perception ou de la décision est premier chez un individu.

Si un individu donne la priorité aux Décisions (J, Jugement), il nourrit ses décisions des perceptions qui contribuent à atteindre son objectif.
Il manifeste donc des attitudes proactives d’organisation et de maîtrise du monde extérieur. Il fait preuve de ténacité pour parvenir au but qu’il s’est fixé, contre vents et marées.

Si un individu donne la priorité aux Perceptions (P), il base ses décisions sur ce que lui renvoient ses perceptions.
Il manifeste donc une attitude réactive de disponibilité aux opportunités de la vie extérieure. Il fait preuve de souplesse et d’adaptabilité.