Tests de personnalité : de la liberté

Tests de personnalité - Raphael - La Victoire de Galatée

Faire plusieurs tests de personnalité, avec Mojo, ce n’est pas chose aisée. De par son étendue et de par le voyage au centre de la conscience qu’il permet, réaliser un test dans sa globalité recèle des difficultés. C’est normal, c’est ainsi que le test mojo a été conçu.

Ces difficultés, vous les avez éprouvées et vous éprouverez à nouveau. Chaque fois que vous effectuerez le test, ce sera une décision que vous aurez muri, pesant le contre des difficultés précédentes et le pour d’avoir réalisé un bilan de votre personnalité, à un moment donné, afin de vous donner les moyens de faire le point. Ce temps de maturation est nécessaire. Il nous est à chacun propre, il n’y a pas de règle, mais il demeure pour tous nécessaire, afin que nous nous rechargions d’impressions à transmettre dans cet outil qu’est le test psychométrique.

Une fois à l’intérieur du test même, à de nombreuses reprises, vous serez soumis à un choix entre deux propositions. Aucune de ces deux propositions ne sera satisfaisante. Vous aurez à choisir entre la peste et le choléra. Ou au contraire, vous devrez réaliser un choix entre deux phrases qui semblent vous bien symboliser. Là aussi vous éprouverez des difficultés, et là aussi l’effet est recherché.

Tests de personnalité : la part du non verbal

De même, vous pourrez observer vos réactions non verbales. Repérez la question ou le numéro de la question qui vous fait systématiquement vous lever de votre chaise, relever impatiemment le regard de votre mobile, délaisser d’un air las la tablette sur l’oreiller. Observez votre réactivité générale et comment celle-ci s’exprime dans votre corps.

Si vous dépassez toutes ces difficultés (et il y en a d’autres !), vous pourrez dresser un état de votre personnalité, de manière consciente et à intervalle régulier. Accepter, pourquoi pas, qu’une couleur, une forme, une orientation, bref, un profil semble se dégager plus régulièrement, affirmant vos points forts. Et en même temps, accepter que votre mojo peut d’une fois l’autre être différent, affermissant votre sens de l’altérité.

Se demander : quelle personne suis-je habituellement ? Ai-je envie encore aujourd’hui d’être cette même personne ? Qui suis-je aujourd’hui ? Être libre de s’incarner librement. Une liberté que vous aurez puisé à la source claire des difficultés.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *